Encore une journée bien remplie

Comme Sandra vous dédaigne et préfère ses grenouilles à vous, je continue le reportage.

Ce matin réveil à 5h du matin pour un départ vers Chiclayo. Tout c'est bien passé cette fois : le taxi est venu à 6h pour nous amener à la gare de bus et là embarquement de tout le monde y compris Gilbert et Quechi qui s'est encore retrouvé sous tous les autres bagages ! 3h de route pour faire Trujillo-Chiclayo. Nous avons dormi la majorité de trajet mais nous avons pu malgré tout prendre quelques photos magnifiques de ce désert de la côte nord.


L'arrivée et la prise en charge à Chiclayo se sont déroulées parfaitement. Ca nous a changé de la veille et d'autres jours. Un petit détail : Nous avons réservé avec Muchiktravel mais c'est le Colonialtour qui nous a accueilli avec des membres de Pablo's tour ! En plus nous avons eu des passagers qui avaient réservé à d'autres agences encore. Passons ces quelques explications et revenons à notre journée.

Après nous avoir récupéré, on nous a déposé à un resto pour le petit déjeuner puis on a pu enfin partir en visite après auelaues détours (casi 1h) pour récupérer des passagers à droite à gauche ! Notre première partie de programme nous a permis de découvrir le musée de Sican (culture Lambayeque de la côte nord). Notre guide (une femme fort sympathique) a été formidable dans ses explications, sa patience, sa gentillesse, ... Le musée est neuf, bien fait, clair et très agréable à visiter. Cependnt il est difficilement envisageable de le visiter seul car les explications manques, c'est le/la guide qui les donne. En tout cas on a pu voir les somptueuses découvertes.



Sandra a pu glaner quelques infos grenouillesques et les personnes du musée nous ont même montrer un couple de grenouilles qui se cachent à l'ombre des arbres du musée.



Ensuite direction le complexe archéologique de Tucume, encore au milieu de rien. Seul un minuscule village se développe autour. C'était très pittoresque et calme.

Le complexe est immense, une centaine d'hectares me senble-t-il. C'est grandiose de voir ces constructions gigantesques, des murailles, ... Depuis le mirador la vue était encore plus extraordinaire.

Les gens de notre groupe ont été très gentils : ils nous ont aidé avec le fauteuil roulant.
Tout ca a duré jusque vers 16h, heure à laquelle nous nous sommes arrêtés pour déjeuner (mieux vaut tard aue jamais comme on dit) et là j'ai enfin pu goûter le ceviche. Ca n'a rien d'exceptionnel : du poisson cru dans du citron avec des légumes. Mais bon on en a mangé. C'est tout de même censé être une tradition péruvienne !!

Ensuite nous nous sommes dirigés vers le musée des tombes de Sipan où nous n'avons pas pu tout voir dans la mesure où nous sommes arrivés à 17h et que le musée fermait à 18h. C'est bien dommage car il était extrêmement riche. Les photos à l'intérieur sont interdites pour des raisons de sécurité. Laissez moi rire ! Avec toutes les images qui se baladent dans les bouquins, je crois plutôt que c'est pour des raisons d'exclusivité des images et de commerce car des cartes postales des pièces du musée s'y vendent. On vous oblige même à laisser les sacs dans une consigne eta l'entrée on vous scanne comme à l'aéroport avec un scanner à main. Sauf que j'avais un opinel dans ma poche et qu'il est passé !!! Je me suis même rendue compte que depuis le début du voyage je me balade avec un silex bien tranchant dans mon sac à main et il est passé à tous les aéroports, même à Paris !!! Il me font bien rire avec leur système de sécurité !!
Nous avons fait la visite un temps trois mouvements. Je suis sortie un peu avant pour récupérer les sacs avant que ca ne ferme et que l'on soit obligé de revenir le lendemain.

Nous sommes sortis en vitesse vers 18h mais il fallait se dêpécher car les autres devaient rentrer à Trujillo par le bus de 18h30. Le chauffeur à carburer : ici pas de limitation de vitesse, passe celui qui a la plus grosse voiture et le plus de détermination. On ne demande qu'une chose aux voitures péruviennes : un Klaxon qui fonctionne bien (il ne sert plus tellement car klaxonner est plus une coinvention, une culture. Les gens ne réagissent plus) et d'excellent frein car ils ne connnaissent pas le boîtier de vitesse, les ralentissements, ni même les priorités, les stops, ...C'est du grand n'importe quoi mais ca fonctionne et il n'y a pas tant d'accident que ca semble-t-il.

Nous sommes arrivés juste à temps pour le bus puis on nous a ramené à l'agence (je ne cherche même plus à savoir de qui il s'agit !) où nous avons retrouver Quechi et pris la visite de la réserve naturelle pour demain.

Les gens de l'agence ont été adorables : ils nous arrêté un taxi, nous ont aidé à charger Gilbert. Une des dames de l'agence nous a même accompagné car c'était sur sa route. Arrivé à l'hôtel nous avons été super bien accueillies, Sandra s'est même vu offert le bras d'un des hôteliers pour monter les escaliers et Gilbert a eu un réajustement exprès par eux alors que j'avais dit que je m'en occuperai. D'ailleurs ils m'ont tous regardé avec des yeux ahuris quand je leur ais dit que j'avais ce qu'il fallait ! Après un passage rapide dans la chambre nous sommes sorties une dernière fois pour fire des courses pour nos repas de ce soir et de demain midi puis retrour à l'hôtel. Maintenant Sandra bosse (enfin, ... Je ne suis as dans la chambre jene peux pas être sûre !), j'écris le post du jour et je m'en vais me poser un moment.

Gors bisous à tous.

Mathilde


Rapide petit mot avant d'aller au lit. Il est 23h15, depuis ce matin nous n'avons pas chômé. Chaque jour je trouve des infos sur les grenouilles, le soir j'essaye de tout compiler mais je manque de temps. L'archéologue avec qui j'avais fouillé en 2000 est passée me voir à l'hôtel hier, elle est adorable. Jusqu'à 23h elle m'a donné des conseils pour mon mémoire, et persiste à dire que c'est un sujet compliqué mais inédit et très intéressant.

Je n'ai pas pu monter en haut du mirador de Tucume, un peu trop de marches pour moi. J'ai bien cramé au soleil en attendant (d'ailleurs j'ai un début de coup de soleil), j'en ai profité pour gratouiller le sol jonché de morceaux de céramiques, et avant que les autres ne redescendent une petite dame canadienne m'a tenu compagnie en refusant elle aussi de gravir la montagne. Et dire que je rêvais de Tucume quand j'étais ado, ça y est j'y ai mis les pieds !

Le musée de Sipan est une merveille, je connaissais la richesse du site (plusieurs tombes d'époques successives) mais à ce point j'en avais la chair de poule. Que d'ors et de finesse, Et tellement encore à découvrir sur ces peuples extraordinaires! Dans quelques décennies, le Pérou sera un des pays les plus visités au monde, pas de doute.

A force de questionner les gens (guides, taxis...) j'accumule les infos sur les grenouilles. Et cet après-m, ça a payé une fois de plus. Un homme est allé en chercher au pied d'un arbre, et a fini par débusquer la bête !! Un magnifique crapaud, bientôt suivi par sa charmante épouse. Les péruviens m'ont proposé tout naturellement de les emporter, mais j'ai refusé de tuer ce pauvre couple. Et puis qu'est-ce que j'en aurais fait dans mon sac?? Un gamin m'a également dit que leur peau était irritante, pas la peine d'en rajouter...

Demain c'est relache, excursion dans une réserve animalière. Et pour le moment dodo, parce qu'à force de crapahuter et de veiller tard, j'ai du mal à articuler correctement. Mais ça n'empêche pas les péruviens de me prendre pour l'une d'entre eux, allez comprendre...
Besos a todos,
Sandra




Commentaires

  1. Salut les filles
    Je vois que le voyage n'est pas de tout repos, mais si le paysage est magnifique et que Sandra trouve des infos sur les grenouilles c'est le principal.
    En plus si les gens sont agreables et vous aident à vous depatouiller c'est sympa.(ce n'est pas le cas en France)
    Sandra j'ai 2 places pour aller voir Colagero au deuxieme rang à la coupole à St loubes le 16 avril 2010.Si tu es d'accord je t'enmene Christine n'aime pas trop.
    Ici rien de bien nouveau le train train habituel, Yvette toujours egale à elle meme et pour le reste tout baigne.
    Sandra as tu une date de retour pour m'organiser pour vous recuperer.
    En attendant des nouvelles et des photos de votre aventure nous vous embrassons trés fort...
    Bonne continuation
    BISES A VOUS 2

    RépondreSupprimer
  2. encore une belle journée et vous avez la chance de voir de superbes paysages et de faire de belles découvertes, c'est magnifique et me donne envie d'y aller.
    mathilde tu es un chef pour la maintenance et avoir de l'aide sur place c'est apréciable,
    sandra ton rêve est sous tes pieds, savoure le pleinement...
    a bientôt ma péruvienne pour de nouvelles aventures
    besitos de tu madre y tambien a mathilde

    RépondreSupprimer
  3. bon dimanche à toutes les deux : merci encore pour toutes vos impressions et photos, quel voyage ! moi qui n'y connait rien en archéologie, je suis médusée devant la richesse, le modernisme, le savoir de cette civilisation.
    et pour une néophyte, je trouve plus authentique ces vestiges, que le surfait de l'égypte.
    bises à toutes les deux,
    pascale

    RépondreSupprimer
  4. Coucou les filles! Sandra chez Picard y a un excellent cevice, on le goûtera à ton retour! Mais vous rentrez quand? Gros bisous Stéph

    RépondreSupprimer
  5. Ca a l'air super, vous avez l'air en forme sur les photos, et ça continue de me faire rire qu'on te prenne pour une péruvienne, Sandra :))
    Enjoy yourselves, have a great time !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

La "médecine du crapaud" en Amazonie

Petites pensées vers la côte nord du Pérou...

Vichama ou la plus ancienne représentation de crapaud au Pérou