La "médecine du crapaud" en Amazonie

Pour faire écho à un précédent post relatif à l'emploi des amphibiens anoures dans les rites sociaux amazoniens, je tiens à vous faire partager la chronique relatée dans le blog Amazon Explorer (en date du 7 juillet 2012) concernant les traditions des indiens Matsés. Je vous en livre ici la traduction.   

"Appelé en espagnol medicina del sapo ("médecine du crapaud"), ou encore kambô et vacina do sapo (en brésilien), cet ancien rite est pratiqué par les membres les plus expérimentés de la tribu Mayoruna (peuple Matsés) ainsi que par d'autres populations natives d'Amazonie. 

Chez les Matsés, la cérémonie débute par la capture d'une grande grenouille arboricole (Phyllomedusa bicolor), également appelée giant monkey frog car elle circule dans la canopée de la forêt humide. L'indien Mayoruna en charge du rite immobilise l'animal en l'attachant à ses quatre extrémités, prélève le poison de son dos à l'aide d'un bâtonnet en bois, place celui-ci sur un morceau de canne et relâche ensuite l'animal. Le bâtonnet est mis à sécher et conservé pour être ultérieurement employé dans le rite.
Photos ©Amazon explorer

Avant d'appliquer le poison désormais séché, l'officiant le réhydrate avec de l'eau ou de la salive. Il chauffe ensuite une petite fibre végétale (tamshi) et effectue plusieurs brûlures sur le bras ou la poitrine du pratiquant, leur nombre dépendant de la résistance personnelle du sujet. Les ampoules ainsi formées sont ensuite ouvertes une à une, et le poison prélevé sur la grenouille est appliqué sur les blessures.
©Amazon explorer
Ce rite est généralement réalisé par les Mayorunas les jours de pluie, afin de drainer plus d'énergie et d'augmenter leur habilité au tir et à la chasse. Plusieurs jours après ce rituel, les indiens partent à la chasse pour tester leur talent à l'arc. 
Certaines recherches avancent que la grenouille impliquée dans cette cérémonie sécrète de la deltorphine, substance toxique à la structure opioïde, agissant comme un puissant analgésique. Ce rite est toujours utilisé comme traitement en médecine alternative".

Grenouillement vôtre, 
Sandra


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Petites pensées vers la côte nord du Pérou...

Vichama ou la plus ancienne représentation de crapaud au Pérou