Articles

Affichage des articles du septembre 4, 2011

Enfin du culturel et de l'archéologie

Image
Ce matin, après un réveil loupé pour toutes les deux, nous avons petit-déjeuné en vitesse pour être à l'heure au colloque. Début à 10h, ça n'est pourtant pas très tôt... Hélas trois fois hélas, l'emblème de ce colloque désastreux nous attendait impitoyable :


Sessions annulées. Autant celle de Mathilde que la mienne. Un seul des intervenants sur l'archéologie des milieux arides qui m'intéressait s'est présenté, et il a refusé de parler seul face à 9 personnes.  C'était franchement ridicule.  Nous essayons de passer le temps en faisant un saut au musée de l'indien (qui s'avérait être le musée ethnologique de l'université) malgré les infos obtenues auprès de diverses personnes nous disant qu'il était probablement fermé (pour cause de réhabilitation semble-t-il). Bilan : c'était vrai, portes closes.
Le planétarium est fermé aussi pour cause de grève sur le campus. Nous avons donc erré vers la section des sciences humaines où une petite li…

Migration vers l'ouest

Image
 Blog du jeudi 08 septembre

Cette nuit la pluie est tombée sans discontinuer. Un vrai déluge. Et ça dure depuis lundi, sans arrêt. Apparemment ça fait longtemps que les gens d'ici n'ont pas vu ça. D'ailleurs on entend un peu partout les gens tousser. Hier soir pour contrecarrer l'effet du vent et de l'humidité dans la chambre de l'AJ nous avons employé les grands moyens en nous emmitouflant. Je suis même restée habillée... Autant dire qu'on s'est passé de douche du soir!
On a petit-déjeuné rapidement en compagnie de Sarah, la thésarde allemande que nous avons rencontré hier. Elle assiste elle aussi au colloque et nous a fait part la veille de ses mauvaises impressions. Mathilde discute avec elle, et quand je veux poser une question ou faire un commentaire, Mathilde essaye de lire sur mes lèvres (en anglais elle maîtrise déjà nettement moins bien, je comprends pas pourquoi!) pour faire écho.  Nous quittons ensuite l'auberge à travers les petits senti…

Route et pluie, again & again...

Image
Ah la la, heureusement que nos haltes régulières au Mercure nous donnent un confort bien appréciable. Parce qu'être presque constamment en déplacement par temps de pluie, c'est franchement pénible.
Ce matin nous avons quitté notre douillet hôtel après notre tambouille de la veille et le grand lessivage. 

Le dernier trajet en bus de ce voyage n'aura pas été un des plus agréables pour moi. A cause du froid et de la pluie battante les vitres laissaient passer un air froid qui a obligé tout le monde à tirer les rideaux. Du coup sans horizon à portée de vue, le mal des transports a fait surface... Heureusement ma perte de voix prête à rigolades et Mathilde et moi devenons spécialistes de la transmission de pensée. 
Arrivées à Florianopolis nous avons été tentées d'annuler notre réservation d'hôtel pour en choisir un plus près du centre et du secteur universitaire. L'auberge de jeunesse que nous avions réservé par internet est de l'autre côté de l'île et les…

Vous avez dit pluie??

Image
Hier soir le vent s'est levé sur Paranagua. Dès la fin d'après-midi des bourrasques de sable ont annoncé le changement de temps qui a plongé la ville dans la grisaille, la pluie et les rafales de vent à nous décrocher les rideaux des fenêtres. La nuit a été courte et peu agréable. L'auberge de jeunesse est relativement vétuste et l'humidité s'infiltre sans merci. Les couvertures et le linge de lit ont une odeur de moisi rebutante, à tel point que Mathilde se recouvre la figure de son chèche et que dès 6h je m'habille et rejoins la salle commune pour attendre l'heure du petit-déjeuner loin des relents de le literie et de la chambre. 
Chambre qui finalement a tout eu du sketch. Mathilde fera un post plus complet concernant son appréciation des hôtels, mais en vrac disons que rien n'était en bon état : lavabo qui se décroche du mur, porte-manteau à moitié tombé etc. Bah ça fera bien l'affaire pour un soir, d'autant que l'emplacement de l'a…

Notation des hôtels et bus

Image
Voici deux petits tableaux dans lesquels nous avons tenté de noter les hôtels et bus qui rythment notre voyage. Nous avons mis des notes de 1 à 3 où le 1 correspond à mauvais, le 2 à bien et le 3 à excellent.
Les hôtels

Pour voir le tableau en entier cliquer dessus.
Sans aucune hésitation le Mercure Centro et le Mercure Parque Barigui se suivent de très près, tant au niveau de la qualité du service que de l’hébergement et des services loisirs (piscine, sauna, salle de gym). On aime plus particulièrement la piscine couverte et chauffé ainsi que le café et thé proposés et offerts (service gratuit, autant en profiter, c’est rare) du Mercure Centro. Cependant, on préfère la cuisine aménagée du Parque Barigui ainsi que le lave et sèche linge. Leur salle de gym est même mieux équipée et leur sauna plus grand et bien mieux également.








La pousada Magia Verde est plein de charme et le personnel fait beaucoup d’effort pour être au top. Bien que ils ne soient pas encore tout à fait au point, ils…

Paranagua

Image
Notre passage à Morretes aura finalement été de courte durée. Le coeur de la ville était petit et sympathique, mais pas de quoi y rester plus longtemps. Nous avons suivi le conseil de Nicolas, l'hôte chez qui nous passions la nuit, et avons profité de sa visite quotidienne à Morretes pour aller prendre le bus de 9h30 pour Paranagua.
Mais avant cela nous avons eu droit au petit-déjeuner sur la terrasse de notre cabane, un pur bonheur. Après une douche à peine tiède et une nuit un peu fraîche en raison de l'humidité forestière, je n'étais pas mécontente de trouver un thermos de café bien chaud. A noter que le café brésilien est de grande qualité, le goût et l'arôme sont savoureux. 
Nous avons ensuite chargé les bagages dans le Combi, puis direction Morretes pour prendre le bus. Nous arrivons à Paranagua après un petit voyage d'1h, sous un soleil éclatant. Ca fait bien plaisir parce que la fraîcheur et l'humidité commencent à chatouiller nos gorges.
La ville…