Articles

Affichage des articles du novembre 22, 2009

Encore une journée bien remplie

Image
Comme Sandra vous dédaigne et préfère ses grenouilles à vous, je continue le reportage.

Ce matin réveil à 5h du matin pour un départ vers Chiclayo. Tout c'est bien passé cette fois : le taxi est venu à 6h pour nous amener à la gare de bus et là embarquement de tout le monde y compris Gilbert et Quechi qui s'est encore retrouvé sous tous les autres bagages ! 3h de route pour faire Trujillo-Chiclayo. Nous avons dormi la majorité de trajet mais nous avons pu malgré tout prendre quelques photos magnifiques de ce désert de la côte nord.


L'arrivée et la prise en charge à Chiclayo se sont déroulées parfaitement. Ca nous a changé de la veille et d'autres jours. Un petit détail : Nous avons réservé avec Muchiktravel mais c'est le Colonialtour qui nous a accueilli avec des membres de Pablo's tour ! En plus nous avons eu des passagers qui avaient réservé à d'autres agences encore. Passons ces quelques explications et revenons à notre journée.

Après nous avoir récupéré, o…

Au milieu de rien ...

Image
Ce matin avant d'entamer nos visites nous sommes passées à la poste pour envoyer nos cartes postales. Et là, oh miracle, que vois-je ? Des cartes postales différentes ! J'ai donc pu finir d'écrire toutes mes cartes avant de les laisser à leur sort. Huit jours pour aller en France, c'est fou ! Voici auelaues photos, spécialement pour ma mother !! Ensuite direction le musée zoologique pour chercher des grenouilles !Inouïe non ? Et nous en avons trouvé. Mais elles n'étaient pas seules :Une camarade nous attendait ! N'est-elle pas mignone ?! Je ne sait pas pourquoi, mais elle a révulsé Sandra ! Elle nous a rappelé quelques souvenirs. Le musée ne m'a pas paru très crédible du point de vue scientifique. Les animaux ne parraissait pas vrais. Paraît il que s'en sont pourtant et qu'ils ont éte desséchés ! C'est très bizarre. Je n'ai pas voulu prendre d'autres photos bien aue de magnifiques rapaces m'attendaient. Le travail n'était pas des…

Muchiktour

Image
Cela fait deux jours où il n’y a pas grand-chose à raconter. Il est vrai que comparer à l’Amazonie, tout est bien platonique !! Il ne nous arrive plus grand-chose d’extraordinaire.

Quelques instants avant d’atterrir à Trujillo est apparu l’Océan, le désert du nord, …. Nous n’avons pas pu voir ce paysage avant car tout était couvert, nous volions au-dessus des nuages et certains étaient bien sombres.

Premières impressions : la ville est cernée par des ruines dont Chanchan, la Huaca, … dans un désert de sable impressionnant ! Nous nous sommes dirirées directement vers notre hôtel avant d’embarquer Gilbert pour une balade dans le centre ville. Je comprends que le nord ne soit pas très touristique. Contrairement à Cuzco, Arequipa, … il n’y a pas grand-chose à voir si ce n’est les façades des bâtisses coloniales.

Finalement aujourd’hui nous avons opté pour un tour avec une agence pour découvrir les sites archéologiques autour de la ville. Direction Huaca de la Luna, Chanchan et demain El Bruj…
Hello tous!

Pas d'accent dans ce message, j'ecris d'un clavier local. Mathilde travaille sur son article, je squatte donc l'ordi de l'hotel ou nous logeons a Trujillo. Les proprietaires sont un couple de cinquantenaires tres "old fashion" qui fait tourner son monde a la baguette. Besoin d'un rouleau de papier toilette? Tout le personnel sera mis sur le coup pour que le rouleau arrive plus vite. Ca a un arriere-gout de tradition coloniale, mais la gentillesse en plus.

Hier, nous avons pris un vol tot pour arriver a Trujillo. Tout s'est une nouvelle fois bien passee, le sac a dos et Gilbert sont arrives a bon port. Apres nous etre installees a l'hotel, nous sommes allees prendre nos marques dans la ville. Un bon repas a midi pour environ 2 euros le menu (avec en prime acces a internet en wi-fi), une reservation pour une excursion (apres avoir comparer les offres et tarifs de plusieurs agences), un retour a l'hotel pour se poser un peu et nous …

Boulot, boulot, boulot...

Image
Journée bien studieuse...

Ce matin départ pour le musée Larco Herrera, où j'avais rendez-vous à 11h avec la responsable des collections. Le fameux RV qui m'avait fait bosser pendant 3h hier pour remettre un dossier digne de ce nom. Et bien ça a porté ses fruits!



Pendant que nous visitions le dépôt et l'exposition permanente, on me préparait les photos des quelques 80 objets pour lesquels je voulais des détails. Le tout a été mis sur ma clé USB, et si besoin, je peux revenir au musée pour que l'on me sorte les pièces à voir de plus près. On m'avait mise en garde sur le fait que ce genre de démarche pouvait prendre des mois et que je n'avais que peu de chances d'accéder aussi vite aux collections, bilan les portes se sont ouvertes malgré tout!



Et en prime, des conseils de personnes à contacter. Franchement, les responsables du musée sont hyper efficaces et très sympas.

L'exposition permanente est pédagogique et bien présentée, avec des pièces magnifiques comm…

Enfin Lima !

Image
Ce matin réveil en pleine forme vers 8h30, petit-déjeuner et, et, et rien ! J’ai laissé Sandra travailler pendant que je m’occupais à mes petites affaires : porter le linge à laver, ranger le sac, lire les prospectus sur le Pérou, faire les repérages sur le plan pour nos futurs achats (c’est bien beau de venir au Pérou, de travailler, mais ne comptez pas sur moi pour ne rien ramener de là-bas, j’ai ma petite liste de courses !). Et tout ça entre deux Sudoku, quelques thés et la récupération du linge propre et sec (en une matinée, c’est fou la technologie !) et son rangement.
J’ai attendu, attendu, attendu et arriva le moment de la libération : Sandra avait fini son travail, il était 13h, l’heure d’aller manger ! Nous avons trouvé un chouette resto, simple et pas cher : nous en avons eu pour 4€ pour 2 repas pour 2, ce qui n’est rien au vu de l’excellent et copieux repas.

Ensuite, direction la bnp (bibliothèque nationale du Pérou et non de Paris et non plus la banque populaire!) où encore…

Dimanche 22 novembre

Image
Rebelote : réveil tôt pour Sandra, retard d’1h pour Selmira et moi je me suis réveillée au moins où ils allaient partir. Ils m’ont attendu et nous sommes allées faire le traitement shipibo de Sandra. Pendant ce temps je suis allée faire des courses mais je n’ai rien pris avec moi pour ne pas que Selmira réclame encore de l’argent. Je suis ensuite allée attendre Sandra chez la mère de Selmira (ce fut long, surtout pour préparer du pain acheté et de la confiture en sachet) aant de repartir la chercher. Enfin nous avons pu aller petit-déjeuner avant de repartir en taxi en ville refaire des courses : d’abord un CD de musique de la Selva pour moi, un DVD pour Sandra et Selmira puis des courses pour manger. Nous avons payé le taxi quand il était cher, évidemment ! Après tout ça retour à l’auberge pour le déjeuner.

Nous devions voir comment se faisait la cuisine mais ça n’a pas été fait donc petit moment de détente le temps de faire griller du poulet et des bananes c'est-à-dire pas loin …

Samedi 21 novembre

Image
Réveil de bonne heure pour Sandra car elle avait un traitement shipibo ! Moi je suis restée au lit !! Apparemment l’attente fut longue : 1h30 de retard, c’est environ ce qu’il faut compter avec eux. Selmira nous a expliqué que c’est comme ça qu’il vivait ! Ce n’est pas pour nous rassurer, surtout que dimanche que nous avions un avion à prendre et à l’heure c’est mieux.

Je me suis donc levée alors qu’ils partaient juste. J’ai petit-déjeuné, attendu et un chauffeur est venu pour m’amener auprès de Sandra, chez Selmira pour un nouveau petit-déjeuner (organisation quand tu nous tiens).Ensuite, petit tour en ville (comme si on ne la connaissait pas), courses, …


Et comme Ruben n’était pas là et que Selmira ne pouvait pas conduire la moto nous avons dû prendre un taxi. Heureusement que la vie n’est pas chère là-bas : comptez 3,50 soles pour un repas (moins de 1€), 20 soles pour un hamac (environ 4€), 10 soles (environ 2€) par personne pour un taxi entre Panaillo et Yarinacocha soit 2h de route…

Vendredi 20 novembre

Je pensais pouvoir partir à la chasse aux alligators le soir à Panaillo mais comme nous avons dû rentrer ce sera pour une autre fois ! Tout au moins nous aurons pu voir une tarentule, des insectes noctures bien différents des nôtres, quelques araignées (rapidement tuées !). Ah oui j’oubliais, j’ai fait connaissance avec les moustiques, ils m’ont laissé quelques souvenirs !
Ce vendredi fut plus calme, moins d’aventure si ce n’est l’excursion au marché de Pucallpa ! En France, jamais on n’accepterait de telles conditions d’hygiènes et pourtant j’ai mangé des produits de ce marché et je m’en porte pour le moment très bien. La viande, le poisson, … tout est à l’air libre, sur de simples plastiques, les mouches s’y baladent, … Les gens vivent comme ça et sont bien plus résistants que nous aux bactéries, virus, … L’hygiène a du bon mais n’exagérons rien ! C’est bien pour ça que quand nous allons dans des pays comme le Pérou, en Amazonie, … notre organisme n’est pas habitué tant tout nous est…

Jeudi 19 novembre

Image
Nous avons pris le bateau pour Panaillo, un village Shipibo en pleine forêt amazonienne. Le trajet était grandiose ! Nous avons vu des oiseaux magnifiques et un alligator ! En fait on n’a simplement vu une masse retomber dans l’eau. Au départ je croyais que c’était une tortue et Sandra un dauphin car apparemment on en trouve dans le fleuve Ucayali, mais non Ruben nous a dit que c’était bien un alligator ! Et je l’ai raté !!
Je ne pensais pas que les rives des fleuves d’Amazonie étaient tant habitées. Il y a plein de petites cahutes tout le long du fleuve.


Mais le plus impressionnant restent les racines gigantesques des arbres, les méandres, les entrelacs de plantes qui rendent la navigation dangereuse. Après 4h de bateau, nous sommes arrivées à Panaillo, village Shipibo au cœur de la Selva. Nous avons dû attendre un peu dans le bateau le temps de prévenir le village de notre arrivée puis notre navigateur est revenu pour changer le bateau de place. Et là, petit moment d’inquiètude, qu’a…