Quand l'anoure se rappelle à Michel-Ange...

C'est avec un plaisir empreint d'humour que je vous fais partager cette création de Margaret Ingles, présentée lors du concours d'art 2011 du site Save the frogs !
Vous reconnaissez sans doute un des célèbres panneaux qui ornent la voûte de la chapelle Sixtine, à Rome, sur lequel Dieu s'apprête à insuffler la vie au premier homme. Et voilà qu'un anoure vient se glisser entre le doigt de Dieu et celui d'Adam au moment où celui-ci reçoit la vie ! 
Quelques cinq siècles après l'achèvement des fresques illustrant la Genèse (peinte par Michelangelo Buonarotti à partir de 1504 à la demande du pape Jules II), la Création d'Adam prend une toute autre dimension avec l'intervention colorée d'une charmante et bien habile grenouille. Un joli hommage à l'omniprésence de la nature, et un message drôle et gentiment irrévérencieux pour sensibiliser à la protection des amphibiens. 

© Margaret Ingles
Grenouillement vôtre,
Sandra





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La "médecine du crapaud" en Amazonie

Petites pensées vers la côte nord du Pérou...

Inspiration panaméenne