Back home

Après cette trop rapide découverte de la Floride où il nous a été donné de fricoter avec des alligators, il me vient l'envie de partager cette image du National Geographic qui hélas ne trouvera pas d'équivalent parmi les clichés ramenés des Etats-Unis. Malgré les très nombreux bijoux, gadgets et autres jouets à l'effigie de mes chers anoures, nous n'avons malheureusement pas eu l'occasion d'en croiser un seul en chair et en os. Pour cela, il aurait sans doute fallu s'aventurer de nuit dans la nature floridienne, ce qui ne nous a pas été possible.  Face à cette frustration intense, et en l'honneur des crocodiliens croisés en Floride, voici donc un crocodile du Nil d'environ 1 an, tâchant d'attraper une grenouille dans l'estuaire de Ste Lucie, en Afrique du Sud :

Photo : Jonathan Blair, National Geographic
Les alligators de Floride ont quant à eux une tête bien plus large que celle du crocodile ci-dessus, et un air débonnaire qu'il est préférable de croiser lorsque l'animal digère...
  
Alligator, Everglades. Photo : A-S. Chemille
Enfin, la tortue que nous évoquions avant le départ comme étant une consommatrice d'anoures a eu la gentillesse de se trouver sur notre chemin. Ce tout jeune spécimen aurait pu m'émouvoir, si je n'avais connu par avance son régime alimentaire :)

Tortue, Everglades. Photo : S. Giuliato
A bientôt pour une prochaine brève, 
Grenouillement vôtre, 
Sandra.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La "médecine du crapaud" en Amazonie

Vichama ou la plus ancienne représentation de crapaud au Pérou

Petites pensées vers la côte nord du Pérou...